Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La station de ski du Col de Rousset se situe dans la Drôme et est une des six stations qu’offre le département avec Berbouilly, Valdrôme ou encore Vassieux-en-Vercors. Avec ses 26 pistes skiables aux niveaux de difficulté peu élevés, la station du Col de Rousset est avant tout une station familiale aux portes de la Réserve naturelles des hauts plateaux du Vercors.
Afin de se rendre sur le domaine skiable, plusieurs alternatives sont possibles, que ce soit par la route, par le train ou encore par les airs.




Comment monter au Col de Rousset ? 

De Lyon à Voiron:

Afin de se rendre à la station de ski du Col de Rousset depuis Lyon, il faudra compter environ 2h15 de route en commençant par se diriger vers la ville de Grenoble, porte d’entrée des Alpes françaises. Sur l’autoroute A43 puis A48 en direction de la ville grenobloise, l’itinéraire traverse plusieurs villes telles que Villefontaine et son village des marques, Bourgoin-Jallieu et enfin Voiron où il faudra quitter l’A48. La prudence est recommandée sur ces routes car la circulation peut être compliquée à la suite de travaux fréquents réalisés sur l’autoroute A43 et A48. Toutefois, la partie de l’autoroute la plus compliquée se trouve entre Voiron et Grenoble, ce qui aura généralement peu d’influence pour les voyageurs se rendant à la station du Col du Rousset. De nombreux embouteillages sont tout de même à prévoir dans cette zone densément peuplée. Ce flux peut être également augmenté lors des périodes hivernales causant une augmentation des départs en station de ski et donc impacter le passage autour de Grenoble. Enfin, la route entre Bourgoin-Jallieu et Grenoble n’ayant pas de station-service, il est utile de prévoir une réserve d’essence suffisante avant d’utiliser cet itinéraire long de 60 kilomètres. Cette route est par ailleurs constituée de pentes assez raides qui n’aideront pas votre consommation d’essence et pourrait vous faire tomber en panne en cas de manque d’anticipation de votre part.

Après Voiron :

Après avoir passé la commune de Voiron, la suite du trajet se fera sur l’A49/E713 à hauteur de Voreppe et longera les villes de Saint-Quentin-sur-Isère, Saint-Gervais ou encore Saint-Sauveur où on rejoindra la D518 puis D1532 au niveau de Saint-Romans, en prenant soin de travers le cours d’eau de l’Isère. La D518 reprendra par la suite et longera la frontière entre l’Isère et la Drôme et terminer directement au pied du domaine skiable du Col de Rousset, en passant par les communes de Saint-Agnan-en-Vercors et Rousset-en-Vercors.

Autre alternative :

Pour celles et ceux qui ne partiraient pas directement de la capitale rhodanienne mais de Vienne ou de Saint-Etienne par exemple, un autre itinéraire est possible sans avoir à passer près de Grenoble. Depuis ces deux villes, il s’agira de rejoindre l’E15 en direction de Valence, au sud, où l’air méditerranéen se fera sentir. Avant de s’aventurer dans le centre-ville, la portion d’A7 vous permettra d’éviter les tumultes et rejoindra la N532 en direction de Romans/Grenoble puis l’A49 à hauteur de Romans-sur-Isère.

Il suffira ensuite de rejoindre la D518 évoquée dans le premier itinéraire à hauteur de Sainte-Eulalie-en-Royans. La fin du trajet sera la même quel que soit l’itinéraire choisi et vous conduira directement au domaine skiable du Col de Rousset.

Se rendre au Col de Rousset en navette ou taxi

Pour celles et ceux qui décideraient de ne pas prendre leur voiture pour se rendre en station de ski et plus particulièrement au Col de Rousset, il existe plusieurs moyens de transport tous aussi efficaces. Ils pourront, à l’instar des voyageurs venant de contrées plus lointaines que les Alpes-Maritimes, prendre l’avion et atterrir à l’aéroport de Lyon ou de Grenoble. Il est possible de faire la même chose en TGV et de se rendre à la gare ferroviaire de Lyon avant de prendre une navette qui transportera les visiteurs où ils le souhaitent sur la station du Col de Rousset. Ayant comme atout la sécurité, le confort ainsi que l’efficacité, on pourra profiter du trajet en direction du domaine skiable sans embûche. Il y a généralement le choix entre des navettes de 7 passagers maximum et des bus de 50 passagers maximum. Le tarif est sensiblement le même, à la différence du temps de route ou encore de l’encombrement que peut représenter un autocar sur les routes de montagne.

Enfin, il est aussi possible de se rentre sur le domaine skiable du Col de Rousset grâce aux systèmes de taxi et de VTC, pour lesquels il faudra réservant suffisamment à l’avance.

Ainsi, que vous soyez à Paris, à Lille, à Lyon ou même à Bruxelles, tous ces moyens de transport sont disponibles et permettront de profiter des stations de ski des Alpes du Sud sans encombre. N’oubliez pas que le facteur tranquillité et repos est important lorsque l’on part en vacance et n’hésitez pas à reposer votre confiance sur ces services mis à votre entière disposition.




Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.